Dernière mise à jour

06.04.2018

Droit d'accès disponible en ligne..... contacter moi......ici

Nos sentiers sont tous frais surfacés 93 jusqu'à la Barrière Nord et 93 jusqu’à Chapais, même le 22 miles.... Merci à notre équipe qui a réagit super vite pour que tous soit près pour le week-end..... condition du mois de février au mois d'avril .......

Résultat Super Rallye minoune 2018

1er 140 Jean-Yves Michaud 1965 Bombardier
2e 140 Jean-Pierre Girard 1964 Husky
3e 135 Mario Lapointe 1968 Snow Cruiser
4e 133 Gino Boivin 1961 Bombardier
5e 132 Cédric Lambert 1974 Bombardier
6e 132 Jean-Pierre Boudreault 1968 Bombardier
7e 127 Lucie Boulanger 1969 Boa -Ski
8e 125 Ghislain Philippe 1970 Yamaha
9e 125 Régis Fiola 1961 Bombardier
10e 124 André Beaulieu 1968 Bombardier
         
Participations Alain Larouche    
    Jocelyn Beaupré    
11e 124 Alain Goulet 1965 Bombardier
11e 123 Oscar Fortin 1965 Bombardier
12e 121 Ghislain Fortin 1970 Ski-Roule
13e 120 Valérie Caron 1969 Bombardier
14e 119 Cathy Caouette 1965 Bombardier
15e 118 Jason Ouellet 1968 Bombardier
16e 116 Paul Dicaire 1965 Bombardier
17e 115 Jean-François Bernier 1969 Olympic
17e 115 Eric Tremblay 1961 Bombardier
17e 115 Alexandre Jacob 1972 Snow-Jet
17e 115 Manon Leroux 1963 Bombardier
18e 114 Réal Fortin 2012 Polaris
18e 114 Billy Boivin 1963 Bombardier
19e 113 Alain Larouche 1969 Bombardier
19e 113 Sebastien Savard 1985 Yamaha
19e 113 Ovide Ross 1967 Polaris
19e 113 André Boulianne 1969 Panther
20e 112 Jacques Filion 1969 Snow-jet
21e 111 Jonathan Ross 1968 Polaris
21e 111 Isabelle Vézina 1967 Bombardier
21e 111 Richard Gagné 1971 Yamaha
21e 111 Claude Asselin 1963 Bombardier
22e 110 Larry Desgagné 1962 Bombardier
22e 110 Anthony Jobin 1971 Bombardier
23e 109 Robert Bédard 1965 Bombardier
24e 108 Pierre-Benoît Simard 1967 Bombardier
24e 108 Mario Pearson 1971 Olympic
24e 108 Frederic Boudrealt 1964 B”ombardier
25e 107 Luc Laflamme 1969 Bombardier
25e 107 Jonathan Lessard 1966 Olympic
26e 106 Cécile Rivard 1969 Arctic Cat Panther
27e 105 Alain Maltais 1964 Bombardier
27e 105 Cynthia Lapointe 1981 Élan
28e 104 Keven Girard 1978 Bombardier
28e 104 Jean-Guy Blanchet 1969 Bombardier
29e 103 Tony Gosselin 1969 Olympic
29e 103 Sylvain Maltais 1965 Bombardier
29e 103 George Dion 1969 Bombardier
30e 102 Pierre-Luc Jobin 1971 Bombardier
30e 102 Simon Imbeault 1987 Bombardier
30e 102 Paul Boulanger 1966 Mc Culloch
31e 101 François Maltais 1969 Snow-Jet
31e 101 Carol Girard 1971 Bombardier
31e 101 Steve Larouche 1961 Bombardier
32e 100 Germain Ouellet 1968 Snow-Jet
32e 100 Dario Ouellet 1963 Bombardier
32e 100 Rejean Jobin 2004 Bear Cat
32e 100 Patrice Laroche 1971 Skiroule
32e 100 Yannick Gagné 1985 Bombardier
32e 100 Flora Desanti 1961 Bombardier
33e 99 Fabien Boivin 1969 Skiroule
34e 98 Patrice Jobin 1967 Bombardier
35e 97 Gina Audet 1971 Yamaha
35e 97 Micheline Tremblay 1969 Elan
35e 97 Steven Landry 1968 Bombardier
36e 96 Denis Devin 1975 Bombardier
37e 95 Bouba Zampalegré 1974 TNT Bombardier
38e 95 Régis Turcotte 1962 Bombardier
38e 95 André Maltais 1969 Alaska Ski
39e 94 Martin Laforge 1964 Bombardier
39e 94 Joel Pearson 1970 Boa Ski
39e 94 Sébastien Girard 1971 Arctic Cat
39e 94 Alexandre Arseneault 2011 Skandic
40e 93 Stephane Ouellet 1972 Yamaha
40e 93 Jordan Blanchette 1975 Yamaha
40e 93 Mathieu Beaudry 1976 Élan
41e 92 Rejean Maltais 1961 Bombardier
42e 91 Camille Cayouette 1973 Olympique
42e 91 Louis Fortin 1969 Arctic cat
42e 91 Yves Lapointe 1973 Raider
43e 90 Dominic Larouche 1988 Polaris
43e 90 Clermont Caron 1964 Bombardier
43e 90 Sylvie Vallée 1967 Bombardier
43e 90 Carl Potvin 1970 Elan
44e 89 Jocelyn Beaupré 1971 Skiroule
44e 89 Claude Ménard 1967 Bombardier
44e 89 Gaetan Savard 1985 Yamaha
45e 88 Helene Perron 2015 Bombardier
45e 88 Julien Richer 1963 Bombardier
45e 88 Patrick Marcil 1969 Bombardier
46e 87 Patricia Richer 1973 Bombardier Alpin
47e 85 Germain Rivard 1968 Arctic cat Panthera
48e 84 Daniel Tremblay 1971 Bombardier
49e 83 Johanne Bergeron 2007 Bombardier
50e 82 Rémi Beaupré 1970 Bombardier
51e 81 Camil Bédard 1969 Mercury
51e 81 Pierrette Boulay 2007 Bombardier
52e 80 Caroline Drapeau 1971 Lynx
52e 80 Jonathan Barriault 1977 Ski-Doo
53e 77 Denis Cormier 1968 Bombardier
54e 74 Meg Gagnon 1971 Alouette
55e 72 William Boivin 2012 Bombardier
55e 72 Bibiane Roy 2016 Bombardier
56e 70 Claude Fortin 1973 Yamaha
57e 69 Daniel Boulianne 1971 Arctic Cat
58e 67 Maxime Poirier 1973 Mercury
59e 61 Denis Desgagné 1963 Bombardier
  0 Stephane Frigon 1969 Alouette
  0 Dave Potvin 1963 Bombardier
  0 Alain Girard 1968 Diablo Rouge
  0 Simon Bouchard 1976 Yamaha
  0 Maxime Charron 1969 Snow-jet
  0 Denis Lapointe 1963 Bombardier
  0 Donald Tremblay 1969 Boa Ski

Un club de motoneigiste comment est-ce que ça fonctionne?

Article de M Clément Boutin

Motoneige.ca

Vous circulez dans les sentiers depuis plusieurs années et vous vous êtes toujours demandé comment un club de motoneigistes fonctionne et pourquoi il y a d’aussi beaux sentiers au Québec? Pour avoir été directeur et président d’un club, je vais vous informer un peu sur le fonctionnement!      

Sentier fraîchement surfacé

Il est certain que la méthode de chaque club est différente, mais tous mettent la main à la pâte bénévolement pour donner les meilleures conditions de sentiers aux motoneigistes.

Un club de motoneigistes est membre de la Fédération des Clubs de Motoneigistes du Québec (FCMQ) et possède un conseil d’administration qui se réunit une fois par mois environ pour discuter des dossiers en cours. Le conseil d’administration est composé d’un directeur, d’un secrétaire, d’un trésorier, d’un vice-président et d’un président. La quantité de personnes au conseil varie d’un club à l’autre, mais pour un bon fonctionnement, selon mon expérience, un minimum de 9 personnes est requis. Les secteurs d’activité que l’on retrouve principalement au sein d’un club de motoneige sont : la signalisation, les droits de passage, les droits d’accès, la machinerie, les sentiers, la publicité, les commandites, les activités sociales et la sécurité.

Une soirée typique de réunion est assez protocolaire, car étant un OBNL (Organisme à but non lucratif) et faisant partie de la FCMQ, les clubs ont des règlements à suivre. C’est le président qui, normalement, dirige la rencontre. Il y a la lecture de l’ordre du jour qui doit être approuvée et secondée, ensuite il y a un retour sur le procès verbal de la dernière rencontre et on doit l’approuver. On passe en revue les états financiers du club, qui sont primordiaux, et le CA approuve les dépenses. Chaque secteur d’activité est regardé pour être au fait de ce qui s’est passé depuis la dernière réunion, on regarde aussi quels sont les dossiers en litige. Rien ne se passe sans que le conseil d’administration soit au courant.

Le problème fréquemment traité lors d’une réunion est les pertes de droit de passage, c’est le nerf de la guerre pour un club de motoneigistes. Sans l’accord des milliers de propriétaires fonciers qui permet de circuler sur leurs terres, la pratique de la motoneige serait impossible.

 

Amélioration d’une côte abrupte dans un sentier

 

Durant l’été, vous pensez peut-être que rien ne se passe pour un club de motoneige, mais c’est tout le contraire. C’est durant l’été que le club planifie sa prochaine saison, le déplacement de sentiers, la préparation des travaux à faire pour améliorer le fond ou tout simplement de l’entretien, par exemple refaire le pavé d’un pont. 

 

 

Nouveau pont

                                                                                                                                                                            

Également, les demandes de subventions aux différents paliers de gouvernement et à la FCMQ, l’entretien préventif des surfaceuses, l’achat de nouvelles balises pour les sentiers, la peinture et pose de réflecteurs et bien sûr la négociation des droits de passages sont faits durant la saison morte. La recherche de partenaires financiers est aussi très importante pour un club, certaines entreprises locales achètent de la signalisation pour afficher leur commerce dans les sentiers. La vente de publicité est une source importante de revenu pour un club. Les activités telles que le souper d’ouverture, le souper de fin de saison, les brunchs et j’en passe, permettent d’apporter un peu d’eau au moulin pour la saison.

Lorsque l’hiver commence, les membres du conseil sont là pour s’assurer que tout fonctionne correctement, que le surfaçage est fait en temps et que la signalisation est conforme. Les finances sont également regardées par le trésorier afin de s’assurer que le budget est respecté. Le président ou le responsable des communications informe la population par le biais de communiqués dans les médias ou par infolettre quand les sentiers sont ouverts et sécuritaires. Le directeur de la sécurité et de la signalisation s’assure que tout le territoire est conforme et sécuritaire pour circuler.

 

Des bénévoles à l’œuvre lors de l’installation de la signalisation

Certains clubs font aussi la gestion d’un relais pour les motoneigistes, c’est souvent une source de revenus intéressante, mais qui demande une équipe qui s’y connait en restauration pour mener à bien les opé

rations d’un restaurant/bar pour les motoneigistes. C’est possible d’y arriver et d’être rentable, il est important que le relais soit autonome et géré comme 2 entités différentes pour faciliter la gestion des finances. Les fonds du club ne devraient normalement pas servir à renflouer les déficits d’un relais. Il faut garder à l’esprit qu’un club est là pour offrir de bonnes conditions de sentiers aux motoneigistes.

Une fois la saison terminée c’est le moment des bilans avec la préparation de l’assemblée générale annuelle. C’est le moment pour le conseil d’administration de présenter les états financiers et les accomplissements du club lors de la dernière saison. On prend le pouls et les suggestions d

es membres pour la prochaine saison. C’est également un moment pour accueillir la relève au sein du conseil d’administration. Et c’est reparti pour une nouvelle saison!

J’aimerais remercier tous les clubs de motoneigistes des quatre coins du Québec qui nous permettent de circuler dans leurs magnifiques sentiers. J’aimerais également remercier tous les bénévoles des clubs qui travaillent fort pour rendre ce sport sécuritaire et si amusant.

Au plaisir de se voir dans les sentiers.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les droit d'accès sont maintenant disponible chez

Mécanique Sport Plus

Sport Plein Air

Pétro T

Sonic